Paris désignée comme la meilleure ville étudiante au monde

La Tour Eiffel à Paris (Photo Lionel Bonaventure. AFP)

C'est ce qu'établit le classement d'une société d'études britanniques, qui a passé au crible les villes de plus de 250 000 habitants.
Paris a été désignée comme la meilleure ville étudiante du monde pour la deuxième année de suite par le bureau d’études britannique QS mercredi. La capitale française devance Londres, Singapour, Sydney, Melbourne et Zurich à ce palmarès établi par la société d’étude QS (Quacquarelli Symonds Ltd) qui publie également tous les ans un classement international des universités.

Avec seulement deux écoles dans le top 100 en 2013 - l’Ecole Normale Supérieure de Paris (28e) et Polytechnique (41e) - la France est cette année encore à la traîne dans ce classement qui fait la part belle aux universités américaines.

Mais collectivement, Paris double tout le monde en s’appuyant sur des critères comme la qualité de vie, le prix abordable des études, la mixité et l’attractivité de ses diplômés aux yeux des employeurs. «Des frais d’études abordables font de la France une destination très prisée pour les étudiants nationaux et étrangers. Mais c’est d’abord la performance des établissements parisiens, la capacité d’insertion de ses diplômés et la qualité de vie élevée qui permettent à Paris d’être une nouvelle fois la meilleure destination pour les étudiants au monde», souligne Ben Sowter, directeur de recherche à QS.

Pour établir son classement, le bureau d’études n’a pris en compte que les villes de plus de 250 000 habitants et comptant au moins deux universités ou écoles.

«Les diplômés parisiens sont ciblés par un large éventail d’entreprises sur tout le continent et les établissements d’élite comme l’Ecole Normale Supérieure de Paris, Polytechnique, Sciences Po ou la Sorbonne ont produit quelques uns des plus grands philosophes, théoriciens, scientifiques et mathématiciens des ces cent dernières années, sans compter des courants majeurs dans la littérature, le cinéma et l’art», développe la société d’étude dans son rapport.

Source : Libération

Crédit photo : Lionel Bonaventure. AFP.

Réagissez sur Facebook !